La R publique des faibles

Titre : La R publique des faibles
Auteur : Annie Stora-Lamarre
Éditeur : Armand Colin
ISBN-13 : 9782200253288
Libération : 2005-05-04

Télécharger Lire en ligne



La République des faibles saisit une humanité affrontée au mal et au malheur au moyen de lois de nature pénale et civile promulguées à la fin du XIXe siècle. Ces lois privilégient l'examen des passions dans l'ordre de la sexualité, du crime, de l'amour et du désamour paternel, de la séduction : passions présentées dans le droit comme celles d'une humanité éternelle et sans histoire. Pourquoi faire des lois et d'où viennent-elles quand leurs promoteurs disent en ces temps positivistes se préoccuper de la subjectivité du sujet et de sa nature intime ? Le croisement des matériaux fait apparaître les doctrines juridiques de Raymond Saleilles ou de Gabriel Tarde, les positions des philosophes catholiques comme le sénateur René Bérenger ou encore celles du libre-penseur Alfred Fouillée. Les positions de ces analystes de la société civile sont prises au tournant du siècle dans un contexte d'intenses échanges au sein de congrès internationaux où l'apport de la pensée juridique allemande apparaît capital. En fouillant les entrailles du droit républicain, les protagonistes parfois oubliés de ce chantier rendent compte d'une aspiration démocratique pour un homme doué de raison mais incapable, âme perdue ou malheureuse de la conscience républicaine dont l'histoire restait à faire. Annie Stora-Lamarre est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Besançon. Elle a notamment publié L'Enfer de la Troisième République. Censeurs et pornographes, et dirigé Incontournable morale et La cité charnelle du droit. Le monde des lois morales. Le cercle des lois. Anthropologie juridique de l'incapable. Le récit du juriste-historien. La loi morale au miroir de l'Europe. Stratégie et doctrine. Une doctrine d'action pour le législateur : La ynthèse conciliatrice d'Alfred Fouillée. Raymond Saleilles, le chaînon manquant.

Discriminating Democracy

Titre : Discriminating Democracy
Auteur :
Éditeur : Stanford University
ISBN-13 : STANFORD:kw083cw0939
Libération : 2011

Télécharger Lire en ligne



The dissertation analyzes the projects of popular theater devised by the republican governments and assemblies, 1878 to 1893, in order to understand the conflicted point of view of republicans with regard to the democratization of art. In the 1880s, the four state-subsidized theaters (the Opéra, the Opéra-Comique, the Comédie-Française, and the Odéon) had a very select audience. Yet, republicans were divided on the issue of its diversification. On the one hand, the purportedly inferior moral capacities of the popular public made dramatic performances hazardous without a prior education of its will. On the other hand, it was fair to let people who paid for the upkeep of state-subsidized theaters access these institutions and to fulfill the wish of a significant part of the population to acquaint themselves with high-brow culture. The successive projects of popular theater represent the various solutions imagined by republican governments to reconcile two contradictory impulses, democratization and discrimination. They show how a culture of prejudices, inherited from previous regimes, progressively came to terms with a new conception of justice, more respectful of individuals' autonomy and sovereignty. At the end of the 1870s, the minister of public instruction and fine arts Agénor Bardoux denied that the state had any responsibility to democratize art. He variously argued that democratization happened spontaneously or that the artistic mission of the state did not include the dissemination of works. Jules Ferry believed that the state owed a theater to the lower classes, but, convinced that lower classes were inferior in their aptitudes, he imagined a popular lyric theater that would be the pale copy of the Opéra. Finally, Léon Bourgeois accepted the director of the Opéra's proposition that the institution should organize reduced-price performances. Bourgeois thought it more conducive to social peace to promote a common culture than to cultivate separate class identities. In his mind, the difference between the people and the elite should consist in their respective degrees of exposure to high-brow culture. The study of theatrical democratization in the 1880s shows that French republicans abided by two principles of government. One, which reflected the republicans' universalist credo, advocated the equal treatment of individuals by virtue of their equal rights. The other, inspired by utilitarian tenets, defended the differentiated treatment of individuals on the grounds of their unequal aptitudes. This dissertation argues that the ambiguity of the notion of merit in the republicans' discourse (did it lie in the essence of a social group or was it the result of individuals' actions?) informed a tension between the desire to extend liberties and democratize elite practices, on the one hand, and the perceived necessity to control activities and discriminate against the people, on the other.

Revue d histoire du XIXe si cle

Titre : Revue d histoire du XIXe si cle
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : STANFORD:36105131546041
Libération : 2006

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de Revue d histoire du XIXe si cle Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

Jules Ferry

Titre : Jules Ferry
Auteur : Isabelle Chave
Éditeur :
ISBN-13 : 2860880364
Libération : 2005

Télécharger Lire en ligne



Isabelle Chave A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de Jules Ferry Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

Biblioth que de l cole des chartes

Titre : Biblioth que de l cole des chartes
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : IND:30000125291561
Libération : 2007

Télécharger Lire en ligne



"Bulletin bibliographique" in each number, 1839/1840-1848/1849; "Bibliographie" including "Livres nouveaux" (titles numbered continuously for each year) in each number, 1849-1959.

L Histoire

Titre : L Histoire
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : UOM:39015063378221
Libération : 2005

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de L Histoire Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

Revue fran aise d histoire des id es politiques

Titre : Revue fran aise d histoire des id es politiques
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : STANFORD:36105123823671
Libération : 2007

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de Revue fran aise d histoire des id es politiques Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

Les mes mal n es

Titre : Les mes mal n es
Auteur : Jean-Claude Caron
Éditeur : Presses Universitaires de Franche-Comté
ISBN-13 : STANFORD:36105132935789
Libération : 2009-03-23

Télécharger Lire en ligne



Dès le 19e siècle, les « âmes mal nées » hantent l'espace urbain, tant la jeunesse délinquante est précocement perçue comme une menace contre l'ordre familial, moral, social ou politique. Deux siècles plus tard, le sentiment de menace persiste tout en ayant enregistré une profonde évolution. Quelle que soit l'époque, nommer la « jeunesse délinquante », c'est d'abord identifier une catégorie à risque et la situer face aux discours inlassablement ressassés sur la « villepathogène ». Ce livre issu du colloque international de Besançon (2006) se propose d'analyser la façon dont a été construite l'identité du jeune criminel. Issus de différentes disciplines, les auteurs prennent la mesure du « mal » qui traverse la France, mais aussi l'Europe et même les États-Unis.C'est toute l'idée de marginalité, d'anormalité, de dangerosité du jeune délinquant qui est interrogée, ainsi que les réponses parfois contradictoires apportées par une société partagée entre volonté de sanction et souci de protection.

Fr res de sang

Titre : Fr res de sang
Auteur : Jean-Claude Caron
Éditeur : Editions Champ Vallon
ISBN-13 : 2876735148
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



Héritière de la Révolution de 1789, la France du me siècle se déchire à intervalles réguliers, accréditant l'image d'une nation vouée à la guerre civile. L'insurrection de Juin 1848 et la Commune de Paris (1871) sont les pics de ces affrontements révélateurs de profondes divergences idéologiques. Ce livre explore la façon dont cette lutte fratricide alimente la vie politique française, interroge la société sur sa capacité à dépasser ses divisions, suscite des peurs, instrumentalisées pour discréditer l'adversaire. On réactive des événements (guerres de Religion, Terreur) qui inscrivent la guerre civile dans un registre archaïque, ce qui permet au vainqueur d'user de violences extrêmes envers le vaincu. Mais une question reste en suspens : le " (re)vivre ensemble " est-il possible au terme de l'affrontement ?

Fernand Pelez 1848 1913

Titre : Fernand Pelez 1848 1913
Auteur : Fernand Pelez
Éditeur :
ISBN-13 : STANFORD:36105133138466
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



Personnalité de la vie artistique parisienne sous la Ille République, issue du cursus académique, le peintre Fernand Pelez (1848-1913) a développé dans les années 1880 une oeuvre singulière centrée sur la condition humaine. Publié à l'occasion de la première rétrospective qui lui est consacrée, Fernand Pelez, la parade des humbles est un livre de référence sur la vie et l'oeuvre de l'artiste, réunissant un corpus encore inédit de peintures et de dessins commentés par des historiens de l'art. L'ouvrage est l'occasion de cerner la place de Fernand Pelez dans la " nouvelle peinture " du Paris de la Belle Époque; mais aussi d'interroger le sens que l'on peut donner à son oeuvre, redécouverte à l'aube du XXIe siècle.